Témoignages

Share Button

 

 

« J’ai eu plusieurs pépins de santé. Je ne pouvais plus rester toute seule la nuit dans cette grande maison ». « Avec Amine et Priscilla, on prend nos repas ensemble le soir, on discute de tout ». « C’est beaucoup plus gai, un peu comme une nouvelle vie de famille ». Marie-Charlotte, 84 ans.

« J’ai fait appel à l’association, pas par peur de la solitude, mais plutôt pour une question de sécurité. Quatre de mes enfants sont loin. Et une de mes filles est dans un foyer pour handicapés. S’il m’arrive quelque chose, Fiona peut les prévenir. L’échange aussi, avec une autre génération m’intéressait » « On discute de la réforme de l’université, des grossesses tardives, mais aussi de la pluie et du beau temps ». «Çà m’intéresse de voir comment  les jeunes évoluent ». Gisèle, 85 ans.

« Lorsque Noémie rentre de l’université, le soir, elle me raconte sa journée de travail et parfois nous faisons une partie de jeux de société. La nuit, je sais qu’elle est là et c’est rassurant. Pour mes 88 ans, Noémie a même organisé une petite fête pour mon anniversaire, ce fut un moment merveilleux que tout le monde a partagé et apprécié. Elle apporte beaucoup de vie dans ma maison » Lucienne, 88 ans

« Ma femme est décédée, il y a deux ans, et j’ai des problèmes de cœur alors on m’a conseillé d’avoir quelqu’un avec moi au cas ou. Mais je ne veux pas aller en maison de retraite. C’est une présence rassurante et j’ai de la compagnie. Les jeunes, je sais ce que c’est. Et ce n’est pas facile pour eux le logement aujourd’hui ». Lucien 88 ans.